Skip to main content

Présentation du projet « Ankiteny » pour la liberté d’expression des jeunes citoyens

Contexte

Le projet « Ankiteny » a vu le jour suite aux partages d’idées, de cultures et d’expériences des huit équipes finalistes d’un concours national sur la démocratie et les droits de l’homme pour les lycéens de toutes les régions de Madagascar. L’envie commune et grandissante des équipes composées de 3 lycéens et 1 éducateur chacune, venant de Maevatanana, Tsiroanomandidy, Fianarantsoa, Ambositra, Ambohimalaza, Antananarivo, Nosy Varika et Ambanja et d’autres volontaires d’horizons multiples d’assumer les responsabilités qui incombent aux citoyens a mené à une conclusion ayant fait l’unanimité : s’engager davantage dans l’éducation sous différentes formes, ludiques et participatives de préférence, comme facteur-clé au développement durable de Madagascar.

« Ankiteny » n’a pas de traduction exacte mais le terme malgache peut être interprété par « (ceux) qui s’expriment/parlent ». Le choix du terme « Ankiteny » se justifie aussi par le mélange de deux mots : « Ankizy » et « Miteny ».

« Ankizy » en malgache renvoie souvent à l’image d’enfants en bas âge. Dans le contexte du présent projet, « Ankizy » se réfère aux citoyens en tant qu’enfants de la mère patrie : Madagascar. Le terme « Ankizy » illustre le besoin flagrant de maturité de l’ensemble des citoyens en matière d’éducation civique.

Quant au deuxième terme « Miteny » qui signifie « parler », il montre l’effort à fournir pour la promotion de la liberté d’expression des jeunes malgaches, et par extension, des droits de l’homme, ce qui peut impliquer d’outrepasser les traditions qui donnent toujours raison aux ainés. Force est de constater de par les réalités actuelles que de nos jours, cette vérité n’est pas toujours vérifiée… Nous avons beaucoup entendu la voix des ainés, tournons-nous dès maintenant vers la voix des jeunes puisqu’ils représentent l’avenir qui n’en peut plus d’attendre.

« Ankiteny » n’a et n’aura aucune vocation politique et ne fera l’objet d’aucune récupération politique. « Ankiteny » n’a et n’aura aucune vocation religieuse. Il s’agit d’une initiative volontaire indépendante de citoyens, par les citoyens et pour les citoyens ayant pour but unique de renforcer les compétences et capacités des citoyens.

Vision

Le mouvement « Ankiteny » entend promouvoir la paix et le respect pour une identité nationale par le biais d’une éducation citoyenne parallèle permettant aux jeunes de renforcer leur capacité d’argumentation et force de conviction pour le développement de leur personnalité, ceci dans le but d’assurer le développement durable de Madagascar.

Les valeurs des membres d’Ankiteny : respect, transparence, dignité et parole

Mission

« Ankiteny » a pour mission de mettre en place une plateforme éducative hors cadre scolaire/universitaire avec un programme unique sous forme de « clubs Ankiteny » dans les communautés de toutes les régions de Madagascar. Le programme unique est basé sur des approches ludiques et participatives autour de l’éducation civique, la culture de débat et de prise de parole en public, de jeux invitant à la créativité et à la réflexion ainsi que de partages culturels.

Objectifs

« Ankiteny » a pour objectifs :

1. Le développement total de la personnalité humaine et du sens de la dignité,

2. La mise en place de « clubs Ankiteny » dans toutes les communautés de Madagascar,

3. Le renforcement de l’éducation civique,

4. Le renforcement du respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales,

5. La promotion de la compréhension, tolérance, égalité des genres et amitiés entre les communautés,

6. La promotion de citoyens prônant le développement durable et la justice sociale.

7. L’encouragement des communautés et individus à identifier leurs besoins relatifs aux droits de l’homme et à les réclamer efficacement.

Activités

1. Formation des formateurs sur l’éducation civique, la stratégie de communication, l’argumentation et la prise de parole en public

2. Édition et diffusion d’un programme unique en ligne avec les objectifs du projet,

3. Édition et diffusion d’un journal périodique aux « clubs Ankiteny »

4. Concours et jeux périodiques afin d’assurer l’appropriation des membres :

Sur Internet : mesures incitatives à la participation des jeunes à s’exprimer

a. Création d’un blog unique pour les membres des clubs,

b. Concours du meilleur article de blog sur un thème donné, obtenant le plus grand nombre de « likes » (prix à voir avec les sponsors, partenaires…),

c. Concours du meilleur poème sur un thème donné, obtenant le plus grand nombre de « likes » (prix à voir avec les sponsors, partenaires…),

d. Concours photos (booster l’album citoyen de wake up Madagascar par exemple), obtenant le plus grand nombre de « likes » (prix à voir avec les sponsors, partenaires…),

e. Partage culturel : un mois une ville (se référer aux opérateurs touristiques !)

 

   Activités « physiques » :

a. Débats internes sur des thèmes donnés au sein de chaque « club Ankiteny », (prix déterminés par le club)

b. Échanges culturels : un mois une ville (se référer aux opérateurs touristiques !)

c. Concours national annuel sous forme de débat incluant des échanges culturels.

Résultats et Impacts attendus

Les jeunes étant plus réceptifs aux idées nouvelles et au changement, le mouvement « Ankiteny » est un moyen pour les jeunes de souffler quelques mots à leur entourage en vue d’insuffler un vent du bon exemple de citoyenneté. La participation de toutes les régions permettra au mouvement d‘être cohérent au niveau national, ceci afin de renforcer l’identité nationale et permettre à la voix des jeunes de se répandre dans tout Madagascar et… dans le meilleur des mondes, d’être entendue et retenue.

Public-cible

1. Etablissements d’enseignement

2. Centres culturels

3. Toute structure ayant pour vocation d’éduquer les jeunes

Besoins

Ressources humaines :

– Spécialistes en éducation civique, en vue rédaction du programme

– Spécialistes en droits de l’homme, en vue rédaction du programme

– Représentant ou « point focal » régional,

– Volontaires disponibles pour la formation de formateurs (indemnités à négocier avec les sponsors, partenaires…)

– Agents de levée de fonds

 

Ressources financières :

– Édition, l’impression et la diffusion du booklet unique dans les « clubs Ankiteny »,

– Édition, l’impression et la diffusion du journal périodique à distribuer aux « clubs Ankiteny »,

– Prix et lots des jeux et concours,

– Indemnités des volontaires

Stade du projet

Le projet « Ankiteny » est en phase de maturation. Il ambitionne de prendre le statut d’ONG à terme. Les 8 équipes finalistes du concours national feront l’objet de « ville-pilotes » du présent projet. En attendant sa maturité certaine, « Ankiteny » entamera son bonhomme de chemin avec les activités à la portée des moyens du bord jusqu’à ce qu’ils soient suffisants pour assurer toutes les activités prévues.

Le projet « Ankiteny » part du principe qu’il répond à des besoins réels exprimés par les citoyens et qu’il invite en premier lieu tous les citoyens malgaches et amoureux de Madagascar à se joindre au mouvement. Le projet favorisera aussi la recherche de sponsors et partenaires adhérant totalement à l’esprit du projet sans en changer son essence.

La transparence faisant partie des valeurs que nous prônons, nous choisissons de partager au plus large public l’évolution de ce projet qui est le nôtre, vous y compris. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques, suggestions et conseils « constructifs »… et à nous donner la main dans la mesure de vos possibilités.

Pour nous joindre : malagasy.ankiteny@gmail.com; Facebook : ankiteny (ankizy miteny)