Skip to main content

Histoire et culture, pont reliant Nosy Be (Madagascar) et Mayotte

Ayant passé un peu moins de deux ans à la découverte de Nosy Be – son histoire, ses rites culturels – le retour à Mayotte m’a fait douter à maintes reprises de l’endroit où je suis. Je ne suis plus à Madagascar et pourtant, presque tout autour de moi me rappelle Nosy Be :

– La superficie de l’île (Nosy Be : 321 km2 contre Mayotte : 376 km2),

– Le climat chaud avec une bonne trentaine de degrés – et c’est l’hiver,

– Beaucoup de Malgaches parlant malgache sakalava dans les rues comme dans les bureaux,

– Les femmes habillées en salovana (appelé « salouva » à Mayotte),

– Les beaux maquillages au masonjoany, ou « m’zindzano » en mahorais,

– La forte représentation de la fleur d’ylang ylang qui parfume les routes de Nosy Be et qu’on retrouve même sur les armoiries de Mayotte,

– Le nom de certains quartiers : Passi-kéli, Bouéni, Tsararano, Tsoundzou (trondro ?), Vahibé, Passamainty,

– L’ambition de faire du secteur tourisme leur moteur de développement : Si les superbes plages de Nosy Be ainsi que la diversité des structures touristiques n’ont rien à envier à Mayotte, le fabuleux grand lagon de Mayotte devrait attirer bien plus de visiteurs, moyennant une bonne communication.

Je me souviensprince Andavakotoko alors de la préparation d’une palais royal Andavakotokocampagne de sensibilisation à Nosy Be, nécessitant la contribution des personnes « sages » tels que les princes, pour promouvoir le changement de comportement. Lors de l’interview des princes Sakalava d’Andavakotoko, dans leur palais royal, ils disaient que certains de leurs frères se sont installés à Mayotte pour gérer leurs affaires.

Ce n’est qu’en lisant l’histoire de Nosy Be et Mayotte que j’apprends qu’au XIXème siècle, Nosy Be a fait partie du gouvernement de Mayotte et que ce dernier a été dominé par le roi Sakalava Andriantsoly jusqu’à l’arrivée des français.

En tout cas, Département d’Outre Mer ou pas, Mayotte a bien une culture voisine – sinon sœur – de Madagascar plus enracinée que de la France.

Les amoureux de Nosy Be sont réunis sur la plateforme ici… Avec les partages de chacun, je suis sûre que les similarités entre Mayotte et Nosy Be seront d’autant plus flagrantes.

The following two tabs change content below.
Originaire de Madagascar et vivant à l'étranger, ce blog me permettra de partager un point de vue ou un "focus malagasy" au fil de mes aventures.

Valy

Originaire de Madagascar et vivant à l'étranger, ce blog me permettra de partager un point de vue ou un "focus malagasy" au fil de mes aventures.

7 thoughts to “Histoire et culture, pont reliant Nosy Be (Madagascar) et Mayotte”

  1. Bel article qui me fait découvrir ce blog !
    J’habite Nosy Be mais n’ai jamais eu l’occasion d’aller sur Mayotte, cependant j’avais déjà noté des similarités troublantes, je ne connaissais pas ce point de l’histoire des plus intéressant que je vais creuser.
    Je tient également un blog su Nosy Be (http://www.actu-vacances-nosybe.com/) et un autre point m’a tiqué, les « princes Sakalava d’Andavakotoko », qui sont t’ils ??

    1. Votre blog est très bien fait, félicitations. Nous souhaitons justement centraliser toutes les informations concernant Nosy Be sur la plateforme http://nosybe.ning.com. Je vous invite a vous inscrire afin d’augmenter les lecteurs de vos intéressants articles.

      J’ai rencontré les princes d’Andavakotoko dans un autre contexte que le tourisme comme ce sont des personnes qui ont de l’influence sur la population mais effectivement, ce serait bien de creuser davantage par rapport à l’histoire et la culture. Tout le monde les connait à Andavakotoko mais si vous avez besoin d’aide pour les trouver, je peux vous donner le contact de la personne qui m’y a emmenée.

  2. Intéressant ce texte. Ça confirme ce que j’avais lu des similitudes entre Mayotte et Nosy Be. Et je croire reconnaître Mariama sur la photo de Marodoka !
    À quel moment étais-tu à Nosy Be ? On s’est peut-être croisés ?

    1. Ouiiiii, c’est bien Mariama qui nous a fait visiter Marodoka!!! ^_^… J’allais à Nosy Be presque tous les mois, dans le cadre du travail… et toi, tu y étais pour les vacances?

  3. j’ai eu l’occasion de rencontrer l’association des femmes de Mardoka en décembre 2012, c’est simplement magique la similitude avec nous les mahorais. Commençant par leur danses, leurs façons de s’habiller, les gâteaux etc……..

    1. Effectivement. Je suis assez curieuse de connaitre leurs frères à Mayotte, ils m’avaient dit qu’ils avaient de la famille ici! Vous les connaissez par hasard?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.